NTU collabore avec NEXEYA pour développer des nano-satellites commerciaux

NTU collabore avec NEXEYA pour développer des nano-satellites commerciaux

L’Université Technologique de Nanyang, Singapour (NTU Singapore), NEXEYA Frances SAS (NEXEYA) et Censin Technology Pte Ltd (Censin) ont uni leurs forces pour développer et commercialiser des nanosatellites pour la région.

Un protocole d’accord entre les trois parties a été signé lors du salon aéronautique de Singapour. Cette démarche s’inscrit dans le cadre de l’Année France-Singapour de l’innovation 2018. Le partenariat vise à introduire de nouveaux concepts dans les segments des nanosatellites avec une charge utile spécifique à bord des satellites de moins de 100 kg.

NTU Singapour, grâce à son important effort de recherche et aux résultats obtenus dans le domaine des satellites, se lancera dans une série de technologies satellitaires. Il existe une grande quantité de recherches du NTU qui pourrait être appliquée au domaine spatial.

 

NTU a développé un radar à synthèse d’ouverture (SAR – Synthetic Aperture Radar) basé sur plusieurs rotors. Le système de vol léger transmet un signal radioélectrique qui sera réfléchi par le sol. Ces informations peuvent être traitées pour créer l’image du sol. Ce drone multirotor, qui vibre beaucoup en vol, est tout de même capable de produire des images de haute qualité avec une résolution de 25cm². A partir de l’image, de petits objets comme un bateau, une moto ou des personnes peuvent être détectés.

L’objectif principal est de construire un système fiable et peu encombrant, qui est rentable pour avoir la capacité d’observer la Terre tout au long de la journée et de la nuit. Ce radar doit permettre de voir la surface du sol même dans des conditions de faible luminosité ou de ciel nuageux. Lors de l’analyse et du retraitement des images SAR, il y aura d’autres possibilités d’application.